Radiateur électrique à bain d’huile

Le radiateur électrique à bain d’huile est-il un chauffage économique ? Quels en sont les avantages et inconvénients, et à quels prix trouver ce chauffage d’appoint à inertie ?

Comment choisir un radiateur bain d’huile ?

Un radiateur électrique à bain d’huile est un chauffage d’appoint à inertie, composé de plusieurs éléments métalliques remplis d’un fluide caloporteur, ou huile diathermique, qui restitue la chaleur. Cet équipement de chauffage électrique se choisira en fonction de sa puissance électrique, de sa régulation mécanique ou électronique, de sa vitesse de chauffe, de son coloris et design, de son prix de vente et de sa marque.

Avantages des radiateurs à bain d’huile :

  • Chaleur inertielle,
  • Chauffage mobile à roulettes sans installation,
  • Absence d’odeur,
  • Moins d’assèchement de l’air par rapport à un convecteur,
  • Différentes puissances de chauffe pour un même appareil,
  • Prix plus économiques que des radiateurs à inertie fixes.
Radiateur à bain d'huile

Radiateur électrique à bain d'huile

Inconvénients des bains d’huile :

  • Montée en température longue,
  • Thermostats mécaniques bruyants,
  • Risque de fuites du liquide,
  • Produits importés, plus de « Made in France »

Prix des radiateurs mobiles à huile caloporteuse

Le prix de vente d’un radiateur à bain d’huile dépendra de sa puissance, de 300 à 2000 watts, de la présence d’un thermostat électronique programmable, du carénage des éléments de chauffe, du lieu d’achat et également de la marque du fabricant. En grande distribution, vous trouverez ce chauffage d’appoint à partir de 19 Euros avec thermostat mécanique et en magasin spécialisé ou sur Internet vous pourrez dénicher la dernière génération de bain d’huile à régulation électronique programmable carénée noire pour moins de 100 euros…

Marques et fabricants de radiateurs à bain d’huile :

  • AEG,
  • ALPATEC,
  • CALOR,
  • DELONGHI,
  • HONEYWELL,
  • RADEL,
  • ROVEX,
  • ROWENTA,
  • TAURUS,
  • VARME,
  • YPSOS,…
Publié dans Chauffage d'appoint | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Chauffage électrique salle de bain

Comment chauffer la salle de bain avec un chauffage électrique ? Sèche-serviettes, radiateur soufflant mural, sèche-serviettes soufflant, difficile de s’y retrouver…

Sèche-serviette électrique à inertie

Équipement de chauffage indispensable dans toutes les salles de bains, le sèche-serviette électrique peut prendre aujourd’hui différentes formes. Les sèches-serviettes électriques à inertie fluide sont les plus courants, certains peuvent être mixtes, électrique et eau chaude, avec un kit de transformation. Afin de chauffer votre pièce d’eau plus rapidement avec un sèche-serviette, vous trouverez également des modèles disposant d’une soufflerie pour bénéficier de la rapidité de chauffe d’un radiateur soufflant.

Radiateur soufflant mural de salle de bain

Économique à l’achat et simple d’installation, le radiateur électrique soufflant, mural ou non, est avant tout un chauffage d’appoint pour les pièces d’eau. Si la montée en température est quasi-instantanée, la résistance électrique n’est pas conçue pour chauffer très longtemps, sinon attention au risque de surchauffe et d’incendie. Peu cher à l’achat, il sera aussi économique en énergie électrique que votre grille-pain ! Le radiateur électrique soufflant reste cependant un équipement de chauffage abordable et efficace, mais à utiliser uniquement en appoint d’un autre mode de chauffage. Certains modèles soufflants proposeront une ou plusieurs barres pour sécher ou plutôt réchauffer les serviettes de toilette…

sèche-serviette électrique salle de bain

Sèche-serviette électrique salle de bain

Radiateur sèche-serviettes rayonnant

Solution de chauffage salle de bain conciliant la rapidité de chauffe, la sécurité et le séchage des serviettes de bains : le radiateur rayonnant ou radiant, avec barres sèche serviette incorporées. Encore plus efficace, le radiateur sèche-serviette rayonnant soufflant électrique

Devis chauffage électrique salle de bain

Déposez une demande de devis travaux en ligne pour l’installation d’un chauffage électrique dans votre salle de bain.

Publié dans Radiateur électrique | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Soldes radiateurs électriques

Profitez des soldes sur les radiateurs électriques pour acheter au meilleur prix les radiateurs à inertie, sèche-serviette électrique et chauffage d’appoint.

Prix des Radiateurs électriques à inertie en baisse

Les prix des radiateurs à inertie sont à la baisse chez les distributeurs et les grossistes, profitez-en car sur un radiateur à inertie fluide ou sèche à plusieurs centaines d’euros, des rabais de 20 à 40% sont bon à prendre pour diminuer votre investissement en chauffage central électrique.

Sèche-serviettes en soldes

Incontournable dans votre salle de bain, les sèche-serviettes électriques se trouvent à petits prix pendant les soldes. Sécher vos serviettes et chauffer la salle de bains rapidement avec un sèche-serviette soufflant qui regroupe deux produits en un. Préférez les fabrications françaises qui offrent une large gamme d’équipements de chauffage électrique économique de qualité.

Chauffage électrique d’appoint pas cher

N’attendez pas les grands froids pour acheter vos chauffages électriques d’appoint et bénéficiez des baisses de tarif sur les radiateurs soldés. Beaucoup moins chers que des radiateurs fixes à inertie, les bains d’huile mobiles à différentes allures de chauffe et thermostat électronique sont de bonnes affaires en chauffage d’appoint. Radiateur à céramique, radiant et soufflant, autant d’équipements électriques pour des besoins spécifiques en chauffage d’appoint économique.

Publié dans Radiateur électrique | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Chauffage électrique à inertie sèche ou fluide

Le chauffage électrique à inertie est-il économique, quel radiateur choisir entre inertie fluide et inertie sèche pour une chaleur douce ?

Chauffage électrique économique ?

Il convient de dissocier la consommation d’énergie et le coût d’achat des radiateurs à inertie, afin de comparer objectivement le caractère économique des différents équipements de chauffage électrique.

Consommation électrique des radiateurs à inertie

Par rapport aux anciennes générations de convecteurs électriques, les fameux « grilles-pain » si souvent brocardés, les radiateurs à inertie consommeraient jusqu’à 30% de moins d’électricité. Mais si nous les comparons avec des convecteurs récents ou panneaux rayonnants à régulation électronique, le caractère économique n’est absolument pas évident en ce qui concerne la consommation d’énergie de chauffage…

Radiateur électrique économique

Le principal intérêt du chauffage électrique résidait dans son prix d’achat, avec les radiateurs à inertie cet argument n’existe plus, notamment pour des habitats importants nécessitant de nombreux radiateurs. Le prix moyen d’un radiateur à inertie fabriqué en France sera de 500 euros, alors qu’il ne sera que de 150 euros pour un panneau rayonnant de fabrication française également.

chauffage électrique inertie

Chauffage électrique inertie

Radiateur à inertie et chaleur douce

Hormis le caractère économique ou pas du chauffage électrique à inertie, c’est essentiellement sur la notion de confort de chauffe qu’il représentera un réel intérêt par rapport aux convecteurs et radiants. En effet, seul un radiateur électrique à inertie se rapprochera de la chaleur douce d’un radiateur à eau de chauffage central. Deux catégories d’équipements seront alors à distinguer, les radiateurs à inertie fluide et les radiateurs à inertie sèche.

Radiateur électrique inertie fluide

Les résistances électriques sont « thermoplongées » dans un fluide caloporteur, huile ou eau glicolée, qui circule dans les différents éléments du radiateur qui chauffe selon le principe de la convection, tout en diffusant une chaleur douce. Moins cher à l’achat qu’un radiateur à inertie sèche, son poids sera également plus léger, mais une montée en température plus longue et le risque de fuite du liquide à plus ou moins long terme devront-être pris en considération…

Radiateur électrique inertie sèche

C’est dans un cœur de chauffe solide que les résistances électriques sont intégrées et qui chauffera le corps du radiateur selon le principe du rayonnement. Différents matériaux réfractaires pourront-être utilisés pour les cœurs de chauffe : la fonte, la céramique, la brique, le granit, la stéatite, la pierre de lave… Certains modèles de radiateurs à inertie sèche possèdent un double corps de chauffe : le cœur de chauffe solide et un film chauffant rayonnant en façade du radiateur.

Pourquoi choisir un radiateur électrique à inertie ?

Pour des chambres et pièces à vivre non équipées de radiateurs de chauffage central à eau, le choix du chauffage électrique à inertie peut être intéressant. Cependant dans certains cas, l’installation d’une pompe à chaleur air air peut-être judicieuse, notamment en terme de consommation d’électricité, mais là vous serez obligé d’acheter un équipement électrique d’importation…

Demande de devis gratuit radiateur électrique à inertie.

Publié dans Radiateur électrique | Marqué avec , , , , , | 2 commentaires

Chauffage électrique et crédit d’impôt 2012

Les chauffages électriques économiques bénéficient-ils d’un crédit d’impôt et quels sont les équipements éligibles ? Pompes à chaleur, radiateurs à inertie, chauffe-eau thermodynamique…

Crédit d’impôt et chauffage électrique thermodynamique

Les pompes à chaleur et chauffe-eau thermodynamique continuent de bénéficier du Crédit d’Impôt Développement Durable (CIDD) pour l’année 2012, sous certaines conditions d’éligibilité.

PAC aérothermiques et CIDD

Seules les pompes à chaleur air/eau sont éligibles aux crédits d’impôts sous réserve de délivrer un coefficient de performance (COP) supérieur ou égal à 3,4. Le taux de CIDD est de 15% en action seule ou 23% dans le cadre d’un bouquet de travaux, le CIDD s’appliquant uniquement sur les matériels. Les PAC air/air ne donnent plus droit au crédit d’impôt depuis le 01 janvier 2009, car elles étaient plus assimilées à de la climatisation réversible qu’à des équipements de chauffage proprement dit.

PAC géothermiques et CIDD

Les pompes à chaleurs avec capteurs enterrés, verticaux ou horizontaux, bénéficient d’une aide financière supérieure à l’aérothermie du fait de la différence d’investissement pour la géothermie. Pour 2012 le taux de crédit d’impôt est de 26% en action seule et 34% en bouquet de travaux.

Chauffe-eau thermodynamique et CIDD

Assimilé à une PAC air eau, l’installation d’un chauffe-eau thermodynamique donne droit à un crédit d’impôt de 26% en action seule ou 34% en bouquet de travaux.

Crédit d’impôt et chauffage électrique direct

Le chauffage électrique non thermodynamique ou direct ne bénéficie pas de crédit d’impôt, et ce même dans le cas de remplacement d’anciens convecteurs électriques énergivores par des radiateurs électriques à inertie, plus économiques en énergie de chauffage. Il en est de même pour le chauffe-eau électrique non thermodynamique de type cumulus.

Pour en savoir plus sur le crédit d’impôt développement durable : Site de l’Ademe.

Publié dans Chauffage | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Chauffage électrique et RT 2012

Quelles seront les conséquences de l’extension de la règlementation thermique 2012, applicable aux logements pour les équipements de chauffage électrique et les pompes à chaleur ?

RT 2012 et chauffage électrique direct

Passer sous le seuil fatidique des 50 kWh d’énergie primaire par m2 et par an est quasiment impossible avec les chauffages électriques directs à effet Joule. Ainsi, les radiateurs électriques, plancher chauffant électrique et chaudière électrique devraient disparaître des nouveaux bâtiments à usage d’habitation à partir de 2013 ! Il en sera vraisemblablement de même pour la production d’eau chaude électrique non thermodynamique, c’est-à-dire la fin annoncée du bon vieux cumulus

RT 2012 et pompe à chaleur

Le chauffage électrique thermodynamique quant à lui devrait bénéficier pleinement de la RT 2012 en solution de chauffage et en ECS. Ainsi, la demande en équipement en PAC, un moment ralentie pour des raisons diverses et variées, repartira mécaniquement tout comme les installations de chauffe-eau thermodynamiques. Mais cette baisse imposée de la consommation d’énergie électrique va inéluctablement entraîner une hausse significative du prix des logements neufs sur un marché de la construction déjà en pleine crise…

Publié dans Chauffage | Marqué avec , , , | 2 commentaires

Chauffage électrique et prix du kWh d’électricité

Le chauffage électrique restera t-il économique avec les augmentations prévues du prix du kWh d’électricité en France ?

Augmentation du prix de l’électricité

D’ici à 2020, le prix du kWh d’électricité pourrait augmenter de 50% selon le rapport sénatorial de juillet 2012. Il s’agit d’une hausse prévisible, expliquée par le doublement de la Contribution au Service Public de l’Électricité (CSPE), grevée par le prix des énergies renouvelables dans la production électrique, le coût de la sécurité obligatoire dans les centrales nucléaires et l’investissement pour l’entretien indispensable des réseaux de transport et de distribution de l’électricité.

Prix électricité chauffage électrique

Chauffage électrique et prix du kWh

Le chauffage électrique, une solution économique ?

Dans ce contexte de hausse des prix du kilowatt/heure, il est justifié de se demander si le chauffage électrique restera une solution de chauffage économique dans les années à venir. Pour les solutions thermodynamiques avec pompes à chaleur, la réponse est probablement oui, mais pour le chauffage électrique direct, son utilisation sera de plus en plus réservée aux petits volumes à chauffer et encore plus tributaire d’un haut niveau d’isolation thermique.

Prix de l’énergie de chauffage

Depuis le premier choc pétrolier en 1973, le coût de l’énergie n’a cessé d’augmenter, aussi le choix de son énergie de chauffage devient de plus en plus fondamental. Le coût des énergies fossiles gaz, fioul et charbon continueront mécaniquement leur ascension du fait de leur raréfaction et seront de moins en moins des solutions alternatives à l’électricité. Mais le chauffage électrique n’a de sens que dans l’hypothèse de bâtiment parfaitement isolé et possédant un système de ventilation mécanique approprié.

Publié dans Chauffage | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Chauffage électrique thermodynamique

Économique, le chauffage thermodynamique est surtout connu grâce à la pompe à chaleur, mais d’autres systèmes de chauffage thermodynamiques méritent le détour en solution de chauffage individuel ou collectif.

Équipements de chauffage thermodynamiques individuels

Si les pompes à chaleur individuelles sont maintenant bien connues par le grand public avec leurs variantes aérothermiques ou géothermiques, la climatisation résidentielle, quant à elle, continue de subir une image négative de grosse consommatrice d’énergie. Or une PAC air air réversible ou un climatiseur réversible Inverter présentent les mêmes caractéristiques thermodynamiques et sont des équipements économes en énergie électrique. Mais ce qui est encouragé comme mode de chauffage électrique économique, semble être diabolisé quand il s’agit de rafraîchir son logement…

Dispositifs de chauffage thermodynamiques collectifs

Les pompes à chaleur collectives remplacent certaines chaufferies aux énergies fossiles, mais d’autres solutions de chauffage électrique thermodynamique existent pour des applications professionnelles telles que : Le rideau d’air chaud thermodynamique que l’on trouve au-dessus des portes d’entrée de magasins ou aux entrées de quais d’entrepôts, les aérothermes thermodynamiques pour chauffer les grands volumes… En fait, les applications thermodynamiques sont multiples et souvent insoupçonnées du grand public en chauffage industriel et climatisation industrielle.

Publié dans Chauffage | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Différence entre climatisation et pompe à chaleur

Quelle est la différence entre une climatisation réversible et une pompe à chaleur air air réversible pour chauffer ou rafraichir mon logement ?

Distinction marketing et commerciale :

La climatisation c’est mal parce que cela consomme de l’énergie électrique et la pompe à chaleur c’est bien parce c’est un chauffage économique qui fonctionne grâce aux énergies renouvelables. Ce résumé peut paraitre simpliste, mais malheureusement il est à peine caricaturale et reflète bien l’image négative ou positive que l’on souhaite attribuer à un même équipement thermodynamique différent surtout par leur appellation.

Climatisation ou pompe à chaleur, PAC

Climatisation ou pompe à chaleur ?

Différence technique entre une climatisation et une PAC :

La finalité d’un système de climatisation est de rafraichir quand la température intérieure est trop élevée et quand elle est réversible de produire de la chaleur quand la température est trop basse. Le fonctionnement d’une pompe à chaleur sera similaire mais de façon inverse, tout est dans la nuance ! Cependant, l’ajout d’un module hydraulique, transformera une PAC en véritable « chaudière » de chauffage central pour alimenter des radiateurs ou un plancher chauffant voire un plancher rafraichissant.

Différence de traitement fiscal entre PAC et clim :

Une PAC c’est bien, une clim c’est mal ! Donc pas de crédit d’impôt ni de TVA réduite pour les climatisations, contrairement aux pompes à chaleur qui en bénéficient. Attention depuis le 1er janvier 2010, les PAC air air sont assimilées à des équipements de climatisation, ce qui veut dire suppression des aides et passage au taux de 19,6% de TVA. Étonnant même qu’il ait fallu autant de temps pour que les autorités compétentes se rendent compte de cette distinction marketing…

Publié dans Pompe à chaleur | Marqué avec , , , , | 3 commentaires

Chauffage électrique d’appoint

Quel est le meilleur chauffage électrique d’appoint pour la maison ou la salle de bain ? Consommation d’énergie, confort de chauffe et sécurité électrique, que valent ces chauffages d’appoint ?

Chauffage électrique d’appoint économique :

Économique à l’achat, les chauffages électriques d’appoint le sont moins au niveau de leur consommation d’électricité. En effet, quelque soit le radiateur électrique mobile retenu, pour un kWh consommé il n’y aura qu’un seul kWh restitué sous forme de chaleur, contrairement à un chauffage électrique thermodynamique de type pompe à chaleur air air qui peut dans certaines situations être utilisé comme un chauffage d’appoint électrique économique.

chauffage électrique d'appoint

Chauffage électrique d'appoint - © Vely - Fotolia

Chauffage d’appoint électrique et confort :

Au niveau du confort, tous les chauffages d’appoint ne se valent pas, les radiateurs soufflants et convecteurs mobiles assèchent l’air intérieur, alors que les radiateurs à bain d’huile diffusent une chaleur douce qui assèche moins et qui sera comparable à la chaleur d’un radiateur à eau chaude provenant d’un chauffage central alimenté par une chaudière à combustion, une PAC air eau, voire une chaudière électrique.

Chauffage électrique d’appoint et sécurité :

Chauffage d’appoint, attention danger ! Veillez à ce que la prise électrique soit suffisamment dimensionnée pour la puissance du radiateur électrique et assurez-vous qu’il soit assez éloigné de tout matériaux facilement inflammable. Pour la salle de bain, si un radiateur électrique soufflant peut être une bonne solution en chauffage d’appoint, assurez-vous que l’appareil respecte les normes IP et qu’il soit positionné dans les volumes de sécurité des pièces d’eau, imposés par la règlementation sur la sécurité électrique.

Publié dans Chauffage d'appoint | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Chauffe-eau électrique économique

Le chauffe-eau électrique à accumulation est-il économique, en ballon d’eau chaude cumulus classique ou en chauffe-eau électrique thermodynamique ?

Chauffe-eau électrique ballon d’eau chaude cumulus :

Produire de l’eau chaude sanitaire avec un chauffe-eau électrique de type cumulus est la solution la plus simple à mettre en œuvre, mais cet équipement de chauffage électrique économique ne présente pas que des avantages, notamment au niveau de la consommation d’électricité…

Prix et consommation d’un chauffe-eau électrique cumulus :

A partir de 150 euros, vous aurez un chauffe-eau électrique 1er prix à résistance blindée pour une contenance de 150 litres d’eau chaude. Pour un ballon cumulus à résistance stéatite de 300 litres et fabriqué en France, vous devrez débourser jusqu’à 800 euros en fonction de son lieu d’achat. Les consommations d’électricité des ballons d’eau chaude électriques varieront entre 5 et 12 kWh par jour, en fonction de sa contenance et de son utilisation.

Installation et entretien d’un ballon d’eau chaude électrique :

Installer un chauffe-eau électrique à accumulation exige la double compétence en plomberie et en électricité, ainsi le coût de l’installation peut allègrement dépasser le prix de l’équipement de chauffage. Aussi, essayez d’obtenir plusieurs devis comparatifs pour la pose d’un chauffe-eau électrique. Les cumulus actuels sont sans entretien, sauf si le fabricant le stipule expressément dans ses conditions de garantie, notamment pour éviter l’accumulation de tartre sur la résistance électrique.

chauffe eau electrique economique

Chauffe-eau électrique économique

Chauffe-eau électrique ballon thermodynamique :

Production d’eau chaude économique avec l’installation d’un chauffe-eau thermodynamique, qui fonctionnera sur le même principe qu’une pompe à chaleur air eau. Économie d’énergie jusqu’à 70% par rapport à un cumulus traditionnel, mais au prix d’un coût d’acquisition et d’entretien plus élevé.

Prix et consommation du chauffe-eau thermodynamique :

Compter 2000 euros minimum pour l’acquisition d’un ballon d’eau chaude thermodynamique de 200 litres, hors pose. Mais pour de gros consommateurs d’eau chaude sanitaire, l’investissement peut être rentable, qui plus est avec l’augmentation continue du prix du kilowattheure.

Installation et entretien d’un ballon thermodynamique :

Plus complexe à installer qu’un simple cumulus, la pose d’un chauffe-eau thermodynamique nécessite des connaissances en plomberie, en électricité et en climatisation. Comme toutes les pompes à chaleur, le cumulus thermodynamique demandera un entretien régulier pour maintenir ses performances initiales et garantir la sécurité de l’installation de chauffage électrique.

Contacteur jour nuit pour chauffe-eau électrique :

Afin de diminuer la consommation d’électricité, l’installation d’un contacteur jour nuit relié à un compteur heures creuses peut s’avérer une bonne solution. Mais attention, la rentabilité n’est pas systématique, car l’abonnement à double tarifs est plus cher, ainsi que le prix du kilowattheure en heure pleine par rapport à un abonnement simple tarif. Si le compteur jour nuit n’est pas retenu, pensez à faire installer un programmateur au tableau électrique, afin de limiter les heures de fonctionnement du chauffe-eau électrique pour qu’il soit plus économique

Publié dans Chauffe-eau | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Chaudière électrique économique ou pas ?

Alternative aux chaudières à combustion et à la pompe à chaleur, la chaudière électrique est-elle une solution de chauffage central économique ?

Principe de la chaudière électrique :

Comme une chaudière à combustion ou une pompe à chaleur, la chaudière électrique alimente un circuit de distribution d’eau chaude afin de réchauffer des radiateurs traditionnels de chauffage central ou un plancher chauffant basse température, voire assurer la production d’eau chaude sanitaire de l’habitat avec un ballon réchauffeur électrique. En fonction des modèles et de la puissance désirée, une chaudière électrique peut être murale comme une chaudière gaz ou au sol comme une chaudière fioul.

Prix et consommation des chaudières électriques :

Le prix d’une chaudière électrique à eau chaude est à partir de 1500 euros hors installation, pour un équipement de faible puissance. Son installation est assez simple et peut être qualifiée d’économique, à condition de disposer d’un réseau de radiateurs à eau existant. Les consommations d’énergie électrique seront directement fonction de la puissance calorifique de la chaudière, qui peut aller de 3 à 48 kilowattheures.

Chaudière électrique

Chaudière électrique à eau chaude

Avantages de la chaudiere electrique :

Économiques à l’achat et simples à installer, les chaudières électriques sont silencieuses, ne dégagent pas d’odeur de combustion, ont un faible encombrement et ne nécessitent pas d’entretien périodique obligatoire comme les chaudières à combustion ou les pompes à chaleur. Mais l’avantage le plus important reste celui de pouvoir conserver des radiateurs à eau chaude ou un plancher chauffant, voire les deux avec une chaudière électrique à double circuit de chauffage.

Inconvénients des chaudières électriques :

Principal inconvénient de ce mode de chauffage central, sa consommation en énergie électrique qui sera comparable aux équipements de chauffage électrique direct. Comme pour un radiateur électrique, le rendement calorifique d’une chaudière électrique sera au mieux de 100%, mais loin derrière les performances des pompes à chaleur qui affichent toutes aujourd’hui des COP supérieurs à 4. De plus, contrairement à certaines PAC, les chaudières électriques ne sont pas éligibles au crédit d’impôt développement durable.

Avis sur un devis chaudière électrique :

Investissement ou consommation d’énergie, il faudra bien comparer les solutions de chauffage central électriques, avant de signer un devis chaudière électrique. Cependant, la chaudière électrique à eau chaude reste une solution alternative, aux PAC air eau et aux radiateurs électriques à inertie.

Publié dans Chaudière électrique | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Pompe à chaleur économique

La pompe à chaleur est une solution de chauffage électrique économique. Chauffages thermodynamiques en PAC aérothermiques ou PAC géothermiques.

Pompes à chaleur aérothermiques :

Chauffage électrique thermodynamique le plus simple à mettre en œuvre et le plus économique à l’achat, l’aérothermie est une bonne solution alternative aux chaudières à combustion de chauffage central et aux radiateurs électriques. Cependant, les PAC aérothermiques sont à privilégier dans les régions où les jours à températures négatives sont peu nombreux dans un hiver, au risque de voir sa facture d’électricité s’envoler. Deux grandes catégories de pompes à chaleur sont à distinguer, les PAC air eau et air air.

Aérothermie PAC air eau :

Solution pour remplacer une chaudière à combustion au gaz ou au fioul, tout en conservant les radiateurs existants du chauffage central qui seront alimentés par la pompe à chaleur air eau. En rénovation, l’installation d’une PAC air eau bénéficie du taux de TVA intermédiaire et d’un crédit d’impôt pour dépenses en faveur du développement durable pour l’ancien, mais également pour les constructions neuves qui investissent dans un chauffage électrique économique.

Aérothermie PAC air air :

La pompe à chaleur air air est en fait une climatisation réversible et bien qu’elle soit un équipement de chauffage efficace, la TVA applicable est le taux normal sur le matériel et ne bénéficie plus du crédit d’impôt depuis 2008. Cependant, sur l’installation aérothermique d’une PAC air air, le coût de la main d’œuvre bénéficiera de la TVA intermédiaire pour installer cet équipement de chauffage réversible en rénovation.

Pompe à chaleur

Pompe à chaleur économique ©Unclesam Fotolia

Pompes à chaleur géothermiques :

Installation de chauffage électrique thermodynamique plus performant que l’aérothermie, la géothermie est avant tout destinée aux régions aux hivers rigoureux. Si l’investissement est plus important pour ce type de PAC, la consommation d’électricité sera moindre et le crédit d’impôt pour dépenses en faveur du développement durable sera plus élevé pour les pompes à chaleur géothermiques. Deux grandes familles existent en chauffage géothermique, la géothermie horizontale et la géothermie verticale.

PAC géothermie horizontale :

La plus simple à mettre en œuvre, la géothermie horizontale nécessite cependant des connaissances très spécifiques, notamment pour éviter dans le temps les mouvements de terrain, qui pourraient endommager les capteurs géothermiques et rendraient la pompe à chaleur inopérante. Les capteurs horizontaux seront enterrés à une profondeur comprise entre 60 et 120 centimètres, sur une surface de terrain représentant en moyenne 2 fois la surface habitable à chauffer avec la PAC géothermique.

PAC géothermie verticale :

Une sonde géothermique sera placée dans un forage profond pouvant atteindre 100 mètres de profondeur pour récupérer les calories souterraines. Dans certains cas, plusieurs puits profonds seront nécessaires pour les besoins de la pompe à chaleur géothermique. Seuls des foreurs qualifiés peuvent mettre en œuvre des sondes géothermiques verticales et n’oubliez pas qu’une déclaration préalable au niveau de la DRIRE de votre région est obligatoire pour tout forage supérieur à 10 mètres de profondeur. L’investissement pour une PAC à capteurs verticaux est amorti par des consommations d’énergie de chauffage électrique plus faibles que les autres chauffages thermodynamiques.

Crédits d’impôt pompe à chaleur :

Pour développer la part des énergies renouvelables dans le chauffage et la production d’eau chaude, la plupart des pompes à chaleur bénéficie d’un crédit d’impôt pour dépense en faveur du développement durable. Même si ces aides publiques diminuent au fil des ans, elles restent néanmoins très intéressantes. A titre d’exemple le crédit d’impôt pour une PAC air eau est de 22% et pour une PAC géothermique 36%. Pour en savoir plus sur le crédit d’impôt PAC 2012.

Liens utiles pour les pompes à chaleur :

Guide ADEME pompe à chaleur,
Article pompe à chaleur WIKIPEDIA,
Association française pour les pompes à chaleur (AFPAC),
BRGM géothermie (Bureau de Recherches Géologiques et Minières).

Publié dans Pompe à chaleur | Marqué avec , , , , , , , , , , , , | Un commentaire

Radiateur électrique économique

Le radiateur électrique est-il une solution de chauffage économique, prix des radiateurs et consommation d’électricité, qu’en est-il réellement ?

Le terme de radiateur électrique est très large, il faut distinguer les équipements électriques pour un chauffage centralisé et un équipement autonome pour un chauffage d’appoint. Dans cet article, seuls les émetteurs de chauffage central seront concernés. Il existe principalement 4 grandes familles de radiateurs électriques :

  • Les convecteurs électriques,
  • Les panneaux radiants ou rayonnants,
  • Les radiateurs à inertie,
  • Les accumulateurs électriques.

Prix des radiateurs électriques :

Les prix d’un radiateur électrique pour le chauffage central sont très variables, en fonction de la technologie de chauffe, de leur puissance, du niveau de gamme, mais aussi de la marque et du lieu d’achat. Ainsi, un convecteur peut se trouver à partir de 50 euros et un panneau radiant à partir de 100 euros. Pour les équipements de chauffage à inertie, les prix d’achat iront de 300 euros à 1500 euros le radiateur pour du très haut de gamme. Enfin, comptez de 500 à 2000 euros pour un chauffage à accumulation électrique, dont la puissance de chauffe équivaudra à plusieurs radiateurs électriques par convection, rayonnement ou inertie.

radiateur électrique économique

Radiateur électrique économique

Coût d’installation d’un radiateur électrique :

Le temps pour installer un radiateur électrique sera quasiment le même quel que soit son prix, sa technologie ou sa puissance. Le simple branchement d’un appareil ne nécessitera pas de gros travaux, sauf si de nouvelles lignes électriques doivent être créées, voire le changement du tableau de distribution électrique, sous-dimensionné ou ne répondant pas aux normes électriques en vigueur, pour recevoir un système de chauffage électrique centralisé.

Consommation d’énergie des radiateurs électriques :

En solution de chauffage électrique direct, le coefficient de performance (COP) est de 1 et ce quel que soit le radiateur électrique, contrairement à un système thermodynamique de chauffage comme la pompe à chaleur, où le COP peut être très différent d’une PAC à l’autre. Néanmoins, les radiateurs à inertie seront les moins consommateurs en énergie de chauffage électrique.

Publié dans Radiateur électrique | Marqué avec , , , , | Un commentaire

Le chauffage électrique est-il économique ?

Le chauffage électrique économique ou pas, radiateurs électriques ou pompe à chaleur et quel budget prévoir à l’achat et en consommation d’électricité comme solution de chauffage central ?

Ce site est destiné à vous aider à trouver des solutions en chauffage électrique économique pour les installations de chauffage central et si vous le souhaitez vous mettre en relation gratuitement avec des professionnels du secteur. Aussi, avant de choisir une solution pour se chauffer de façon économique, vous devez vous poser 6 questions importantes :

  1. Prix d’achat de l’équipement de chauffage électrique,
  2. Coût d’installation du chauffage électrique,
  3. Consommation en kilowatt heure d’électricité,
  4. Fréquence et coût de l’entretien de l’équipement de chauffage,
  5. Confort de chauffage central,
  6. Impact environnemental du chauffage électrique.
chauffage électrique économique

Chauffage électrique économique

Pour choisir librement un équipement de chauffage électrique économique, vous devez également avoir connaissance de toutes les solutions proposées qui sont susceptibles d’être adaptées à votre situation. Trois grandes familles dans les chauffages électriques économiques peuvent être distinguées :

Sur cette page introductive nous nous limitons à lister les différentes solutions de chauffage électrique économique, et dans différents articles nous commenterons chacune de ces solutions pour se chauffer économiquement avec les avantages et les inconvénients.

Solutions chauffage électrique direct

L’émetteur de chauffage le plus souvent un radiateur électrique est à la fois son propre producteur ou générateur de chaleur. Bien qu’indépendants, les radiateurs électriques seront régulés afin d’économiser l’énergie, par un thermostat d’ambiance programmable ou pas, pour chauffage central électrique. Sans entretien et fiable dans la durée, le chauffage électrique direct est sur ce point économique.

Radiateurs électriques économiques

Solution la plus simple et la moins cher à installer, les radiateurs électriques ont fortement évolués ces dernières années pour devenir plus confortables et plus économiques en terme de consommation d’électricité. Mais, il existe aujourd’hui un large choix dans ce type d’équipement de chauffage, avec des prix d’achat et des performances qui ne sont pas comparables. Ainsi, entre un simple convecteur électrique et un radiateur électrique à inertie, le confort de chauffe sera très différent, tout comme leur prix respectif.

Chauffage électrique au sol

Le plancher rayonnant électrique (PRE) est le moins cher des planchers chauffant, mais pas le plus économique au niveau de la facture d’électricité. Comme tout plancher chauffant, ses principaux avantages seront l’homogénéité de la chaleur dans la surface chauffée et l’absence de perte de place avec la pose de radiateurs traditionnels.

Solutions chauffage électrique pompes à chaleur

Chauffage électrique thermodynamique avec l’installation d’une pompe à chaleur ou PAC, un coût d’acquisition et d’installation plus ou moins élevé, en fonction de l’équipement et du logement, avec des frais annuels de maintenance à prévoir comme pour une climatisation. Par contre la consommation sera économique en électricité, à condition de ne pas avoir de périodes trop longues avec des températures négatives. la production d’eau chaude sanitaire sera possible avec certaines pompes à chaleur.

Pompes à chaleur aérothermiques

L’aérothermie sera le système de chauffage thermodynamique le moins cher des pompes à chaleur, avec des rendements de plus plus élevés pour un chauffage électrique économique. Avec une PAC air air vous aurez en fait l’équivalent d’une climatisation réversible. Mais seul une PAC air eau vous permettra d’utiliser des radiateurs à eau chaude comme une chaudière à combustion.

Pompes à chaleur géothermiques

Les calories seront puisées dans la terre ou dans les eaux souterraines pour un chauffage thermodynamique et une production d’eau chaude très économiques. Revers de la médaille, le prix d’achat de l’équipement sera plus élevé, mais l’investissement peut être rentable par rapport aux autres énergies que l’électrique, en fonction de la maison, du terrain et de sa situation.

Solutions chauffage chaudières électriques

Chaudière électrique pour une solution alternative aux chaudières à combustion et aux pompes à chaleur, pour conserver un réseau de distribution d’eau chaude existant, ainsi que ses radiateurs. Pas très cher à l’achat, simple à installer et sans entretien obligatoire, la chaudière électrique possède de nombreux avantages, mais elle est aussi gourmande en kilowatt heure que le chauffage électrique direct.

Conclusion sur le chauffage électrique économique

Économique est une notion très relative dans le domaine du chauffage électrique, l’économie se fera à l’achat ou à l’usage, mais pas les deux. « Vouloir le beurre et l’argent du beurre » avec les chauffages électriques est difficile. L’électricité par rapport aux autres énergies de chauffage présente le gros avantage de ne pas avoir à stocker de combustible. En France l’électricité provient à plus de 80% de l’énergie nucléaire et dans le reste du monde elle provient majoritairement des énergies fossiles…

Aussi, avant de choisir une solution de chauffage électrique économique, comparez toutes les propositions des professionnels dans des devis de chauffage détaillés et quelle que soit l’énergie retenue pour vous chauffer, assurez-vous que le bâtiment soit correctement isolé et ventilé.

Publié dans Chauffage | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire