Pompe à chaleur économique

La pompe à chaleur est une solution de chauffage électrique économique. Chauffages thermodynamiques en PAC aérothermiques ou PAC géothermiques.

Pompes à chaleur aérothermiques :

Chauffage électrique thermodynamique le plus simple à mettre en œuvre et le plus économique à l’achat, l’aérothermie est une bonne solution alternative aux chaudières à combustion de chauffage central et aux radiateurs électriques. Cependant, les PAC aérothermiques sont à privilégier dans les régions où les jours à températures négatives sont peu nombreux dans un hiver, au risque de voir sa facture d’électricité s’envoler. Deux grandes catégories de pompes à chaleur sont à distinguer, les PAC air eau et air air.

Aérothermie PAC air eau :

Solution pour remplacer une chaudière à combustion au gaz ou au fioul, tout en conservant les radiateurs existants du chauffage central qui seront alimentés par la pompe à chaleur air eau. En rénovation, l’installation d’une PAC air eau bénéficie du taux de TVA intermédiaire et d’un crédit d’impôt pour dépenses en faveur du développement durable pour l’ancien, mais également pour les constructions neuves qui investissent dans un chauffage électrique économique.

Aérothermie PAC air air :

La pompe à chaleur air air est en fait une climatisation réversible et bien qu’elle soit un équipement de chauffage efficace, la TVA applicable est le taux normal sur le matériel et ne bénéficie plus du crédit d’impôt depuis 2008. Cependant, sur l’installation aérothermique d’une PAC air air, le coût de la main d’œuvre bénéficiera de la TVA intermédiaire pour installer cet équipement de chauffage réversible en rénovation.

Pompe à chaleur

Pompe à chaleur économique ©Unclesam Fotolia

Pompes à chaleur géothermiques :

Installation de chauffage électrique thermodynamique plus performant que l’aérothermie, la géothermie est avant tout destinée aux régions aux hivers rigoureux. Si l’investissement est plus important pour ce type de PAC, la consommation d’électricité sera moindre et le crédit d’impôt pour dépenses en faveur du développement durable sera plus élevé pour les pompes à chaleur géothermiques. Deux grandes familles existent en chauffage géothermique, la géothermie horizontale et la géothermie verticale.

PAC géothermie horizontale :

La plus simple à mettre en œuvre, la géothermie horizontale nécessite cependant des connaissances très spécifiques, notamment pour éviter dans le temps les mouvements de terrain, qui pourraient endommager les capteurs géothermiques et rendraient la pompe à chaleur inopérante. Les capteurs horizontaux seront enterrés à une profondeur comprise entre 60 et 120 centimètres, sur une surface de terrain représentant en moyenne 2 fois la surface habitable à chauffer avec la PAC géothermique.

PAC géothermie verticale :

Une sonde géothermique sera placée dans un forage profond pouvant atteindre 100 mètres de profondeur pour récupérer les calories souterraines. Dans certains cas, plusieurs puits profonds seront nécessaires pour les besoins de la pompe à chaleur géothermique. Seuls des foreurs qualifiés peuvent mettre en œuvre des sondes géothermiques verticales et n’oubliez pas qu’une déclaration préalable au niveau de la DRIRE de votre région est obligatoire pour tout forage supérieur à 10 mètres de profondeur. L’investissement pour une PAC à capteurs verticaux est amorti par des consommations d’énergie de chauffage électrique plus faibles que les autres chauffages thermodynamiques.

Crédits d’impôt pompe à chaleur :

Pour développer la part des énergies renouvelables dans le chauffage et la production d’eau chaude, la plupart des pompes à chaleur bénéficie d’un crédit d’impôt pour dépense en faveur du développement durable. Même si ces aides publiques diminuent au fil des ans, elles restent néanmoins très intéressantes. A titre d’exemple le crédit d’impôt pour une PAC air eau est de 22% et pour une PAC géothermique 36%. Pour en savoir plus sur le crédit d’impôt PAC 2012.

Liens utiles pour les pompes à chaleur :

Guide ADEME pompe à chaleur,
Article pompe à chaleur WIKIPEDIA,
Association française pour les pompes à chaleur (AFPAC),
BRGM géothermie (Bureau de Recherches Géologiques et Minières).

Cette entrée a été publiée dans Pompe à chaleur, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Pompe à chaleur économique

  1. Ping : Le chauffage électrique est-il vraiment économique ? |